Albert Uderzo PDF Imprimer Envoyer

Dessinateur et scénariste de bande dessinée

31 octobre 2008

 

Raymond Moretti, ce grand petit bonhomme qui s’intéressait à tout laissera à jamais une œuvre gigantesque dans le monde de la Culture et je suis très fier de l’avoir connu.

C’est un grand ami commun qui me présenta à lui peu après le décès de René Goscinny, décès qui on s’en doute, m’a particulièrement perturbé alors. Je ne sais pas pour quelles raisons je lui confiais mon désarroi ; peut-être la sympathie réciproque qui a émané de cette première rencontre où je lui disais la fin pour moi d’une belle aventure qui avait duré vingt-six ans et qui s’achevait avec une énorme brutalité. C’est alors qu’il m’a convaincu de poursuivre cette œuvre commune avec la manière particulière qu’il avait de percevoir la nature des gens et la réalité des choses. Pour cela je lui devrais toujours beaucoup.

C’est ainsi que j’ai fait partie de  tous les amis qu’il recevait à la table d’hôte dont le gratifiaient les propriétaires du restaurant La Tour de Montlhéry aux Halles. C’était déjà une confrérie qui l’entourait en l’écoutant parler avec un enthousiasme sans bornes de tout ce qui l’intéressait et beaucoup de choses en faisaient partie.

Il y aurait encore beaucoup à dire sur les qualités de Raymond Moretti, cet Artiste qui ne s’est jamais contenté d’un satisfecit et qui a toujours voulu aller plus loin dans son œuvre.

D’autres témoignages en apporteront les preuves.