Pierre Herran PDF Imprimer Envoyer
Président de la Fondation Raymond Devos

11 mai 2009

 

Chaque fois que j'ai vu Raymond Moretti, il était vêtu de noir.

Etait-ce par opposition à son oeuvre si coloré ?

Je me souviens qu'un jour,  Raymond Devos me fit remarquer

avec son enthousiasme habituel:

" Regarde ce Moretti ! Regarde ! Admire ce portrait de Louis Armstrong !

   Il a peint un homme noir et pourtant,  c'est tout en couleurs !

   C'est merveilleux !"